lundi 5 mars 2018

Review : Ryûô’s work is never done épisodes 5 à 8

par Kanae J'aime les mangas et la japanime. Plutôt shonen dans la vie, j'aime aussi parcourir les univers seinen dans les mangas !

Review : Ryûô’s work is never done épisodes 5 à 8

La série Ryûô’s work is never done bat son plein !

En cette saison d’hiver, la série en simulcast qui retourne le cerveau compte déjà 8 épisodes ! Tous sont disponibles sur ADN !

On en est déjà au deux-tiers de la série, il est temps de faire le point !

 
Ryuo’s work is never done, c’est le shogi ou rien !

Nos deux héros principaux, Yaichi et Ai, tous deux d’inconditionnels surdoués du shogi, sont au top de leur forme ! Ryûô, ou Roi Dragon, pour l’un et disciple pour l’autre, leur duo insolite ne laisse pas indifférent au fil des épisodes. Après tout, ce n’est pas très courant de voir un adolescent qui vit avec une petite fille ! Une chose est sûre, l’un et l’autre sont prêts à braver toutes les difficultés pour devenir meilleurs (et même LES meilleurs !).

Leur détermination sans borne les a mis sur le chemin de biens d’autres personnages, tous mordus de shogi. On a déjà rencontré la deuxième Ai, tout aussi douée que la première et véritable Ai. Ginkô est toujours fidèle à son talent, et Yaichi a dû batailler pour démontrer qu’il a mérité son titre de Ryûô. Entre temps, son penchant pour les petites filles ne passe pas inaperçu et donne lieu à des situations bien cocaces à l’humour décapant ! Toujours est-il qu’un esprit règne parmi les membres du club de shogi : y jouer est un vrai plaisir. Et des personnages tels que Keika en sont de parfaits exemples. Le talent n’est pas inné chez tout le monde, mais tout le monde peut jouer au shogi et parvenir au sommet au prix d’un travail acharné.

On en est donc au 8e épisode, et on n’a encore rien vu !

Des personnages et des péripéties nouvelles

Yaichi et Ai sont inséparables et tous deux évoluent ensemble dans leur maîtrise du shogi. Ils forment une paire maître/disciple pas comme les autres et quoi qu’il arrive, c’est tous les deux qu’ils avancent. Un vrai petit couple, me direz-vous ! Et comment ! Désormais, nos deux surdoués sont promis l’un à l’autre : c’est la condition qui a été posée par les parents de Ai (sa mère en vrai !) pour qu’elle intègre le club de shogi ! Liés l’un à l’autre par le shogi, ils sont maintenant liés par une promesse incongrue à laquelle ils n’avaient pas forcément pensé, à aucun moment !

Mais Yaichi a un titre à défendre, et de nombreux duels le mettent à l’épreuve. Il ne se laisse pas faire et a plus d’un tour dans son sac ! Il prend conseil auprès du président du club, Seiichi Tsukimitsu, un grand maître du shogi, homme digne de respect par son dévouement qui lui a fait perdre la vue. Il va également à la rencontre du Maestro du shogi, Mitsuru Oishi pour apprendre une méthode tout autre que la sienne afin de développer son jeu ! Et ça marche ! Il remporte haut la main son duel contre le 8e dan, Jin Natagiri, un concurrent qui ne croyait pas en Yaichi et son talent. Ryûô un jour, Ryûô toujours !

 

Et désormais maître de deux disciples, il va tout faire pour emmener ses deux Ai très loin ! Ai s'améliore de plus en plus, mais a parfois tendance à stagner et à se reposer sur ses lauriers. Mais en bon maîre, Yaichi a la solution : faire affronter ses deux disciples. Faisant face à une écrasante défaite, Ai sait quelle est sa prochaine mission : devenir plus forte et apprendre plus ! Et ça marche ! Ai remporte le tournoi de shogi, et ce aux côtés de son adversaire et partenaire, l'autre Ai.

 

L’autre Ai est également sur le terrain. Moins intéressé par le charme quelque peu douteux de Yaichi, elle n’a qu’une idée en tête : vaincre tous ses adversaires. Ai s’améliore de jours en jours et ses duels lui donne une renommée qui fait parler d’elle. Ai, comme la première Ai, va tout droit vers la gloire. Et sa victoire lors des tournois confirme son chemin tout tracé. Son tempérament de feu et sa froideur combinés pourront l’emmener loin, et qui sait au Panthéon des maîtres du shogi !

 

Une autre fille, plutôt une jeune femme, a droit à son épisode tout consacré à elle ! Keika est membre du club de shogi depuis plusieurs années, et son rêve depuis toute petite a toujours été de devenir joueuse professionnelle. Des conditions sont cependant à respecter : il faut avoir moins de 27 ans et remporter tous ses matchs. Keika en a maintenant 25, et elle enchaîne les défaites. Mais tout le monde autour d’elle l’encourage, à commencer par Ginkô, reine des reines du shogi et aussi amie sincère. Keika participera au tournoi au côtés des deux Ai, et même si elle ne parvient pas à remporter la victoire, elle remporte les matchs de rattrapage. Tout n’est pas perdu !

 

Ginkô se fait plus discrète lors de ces épisodes, mais ce n’est pas pour autant qu’elle ne participe plus à l’intrigue de la série. Véritable soutien pour Keika, championne modèle pour les autres, et partenaire de jeu irremplaçable pour Yaichi, il est temps qu’elle reprenne du service et qu’elle s’affirme. Elle va pour cela voir la Reine éternelle du shogi, Rina Shakando. Un peu sadique sur les bords mais très professionnelle, elle tire la sonnette d’alarme pour Ginkô. Il est temps qu’elle reprenne du service et qu’elle joue son propre jeu.

Retour sur les 8 premiers épisodes 

Entre quiproquos et véritables duels d’experts, malentendus et dépassement de soi, Ryûô’s work is never done nous offre non seulement un joli tableau du monde du shogi et une peinture lolicon qui ravira les plus mordus !

Cette série a le mérite de nous plonger au cœur des duels sur les plateaux de shogi, où chaque joueur use de stratégies plus folles les unes que les autres. Tel un jeu de guerre implacable, les duels sont dignes d’affrontements légendaires ! On se retrouve plongés au cœur de l’action, où chaque général d’or change son fusil d’épaule pour mieux contrer l’adversaire et affirmer son rang de maître.

Les jeunes disciples progressent vite et les vétérans s’affirment. Ajoutez à cela une dose de légèreté et de scènes détonnantes, et vous voyez un club de shogi des plus originals !

Que nous réserve la suite ? Qui des deux Ai atteindra en premier les sommets ? Yaichi et Ginkô prouveront-ils qu’ils ont du talent à revendre ?
Ne ratez pas votre prochaine séance au club de shogi ce lundi à 17h sur ADN !

Les anime à voir après avoir lu cet article

Ryuo's Work is Never Done

Bande-annonce

Ryuo's Work is Never Done

Épisode 1

Articles similaires

Les + populaires

La saison 2 d'OPM se précise

La saison 2 d'OPM se précise

par Eloïse
publié il y a 8 mois