jeudi 8 mars 2018

Personnage de la semaine : Balalaïka

par Eloïse Fan de mangas et de japanime, accompagnez-moi dans mes aventures ADN, folles et légèrement schizophrènes !

Personnage de la semaine : Balalaïka

Pour bien commencer cette Journée consacrée au droit des femmes, je vais vous parler d'un personnage féminin fort !

Balalaïka de Black Lagoon !

 

Que ce soit dans le manga ou dans l'anime, il s'agit d'une femme à la personnalité forte évoluant dans un milieu majoritairement dirigé par des hommes. Et cette femme détonne ! (Dans tous les sens du terme.)

Balalaïka, c'est un des personnages d'anime et de manga qui vous font vous rappeler qu'une femme, ce n'est pas qu'un petit truc fragile qu'il faut protéger. Une femme, c'est aussi une force brute qui, si elle est animée d'une volonté à toute épreuve, peut s'avérer une véritable force de la nature.

Dans Black Lagoon, ce genre de personnages féminins ne manque pas. Il y a :

  • Revy la fonceuse, brute de décoffrage,
 
  • Eda, une nonne qui n'a pas sa langue dans sa poche et qui se préoccupe moins de la pureté de son âme que de survivre dans son monde,
 
  • Roberta, la bonne qui a un don pour les armes,
 
  • Shenhua, la chinoise lanceuse de couteaux et assez vénale,
 
  • et j'en passe...

Parmi les personnages féminins développés dans cet anime, il n'y en a pas de faible. Et ça ne les empêche pas d'être féminines (même si Revy n'est pas la plus élégante des femmes et se rapproche du garçon manqué) !

Alors pourquoi Balalaïka ?

Parce qu'elle est à la tête du clan russe. L'Hotel Moskva. Parce qu'elle est impressionnante avec sa cicatrice au visage et que c'est une femme qu'il FAUT prendre au sérieux.

 

No one lives forever. (Personne n'est éternel.) C'est presque une devise pour elle. Réaliste, elle sait pertinemment dans quel monde elle vit. Ses règles et ses enjeux, elle compose avec tout ça pour en tirer le meilleur. Pour elle et son entourage.

Elle dirige d'une main de fer ses hommes et son côté stratège assure à son clan de survivre à Roanapur en bonne entente avec les différents clans mafieux de la ville. Elle négocie d'ailleurs souvent avec les autres chefs de clans pour obtenir une alliance, des renseignements, ou tout autre chose de valeur.

Balalaïka, ses hommes la suivent car ils savent aussi que si jamais il leur arrive quelque chose, elle n'hésitera pas un seul instant à déclencher une guerre pour les sauver ou les venger. De fait, on ne se frotte pas à l'Hôtel Moskva sans en subir de terribles conséquences.

 

Véritable leader, elle peut compter sur l'obéissance totale de ses hommes qui savent qu'elle prendra autant qu'eux part aux combats.

Balalaïka, c'est une femme intimidante, protectrice, forte.
Elle ne se laisse pas intimider par les autres chefs de clan. Au contraire, elle est leur égal.

Certes, l'univers choisi est un univers particulier et dans lequel, personnellement, en tant que femme, je ne souhaite pas évoluer. Cela dit, pour fêter cette journée dédiée aux droits des femmes (qui depuis sa création en 1910 par Clara Zetkin revendiquent le droit de vote, de meilleures conditions de travail et l'égalité homme-femme), je ne voyais pas plus impactant que Balalaïka pour représenter ces idéaux !

Les anime à voir après avoir lu cet article

Black Lagoon

Épisode 1

Black Lagoon OAV

OAV 1

Articles similaires

Les + populaires

La saison 2 d'OPM se précise

La saison 2 d'OPM se précise

par Eloïse
publié il y a 8 mois