lundi 25 septembre 2017

Yû, mangaka pour les Enfants loups, est morte

par Eloïse Fan de mangas et de japanime, accompagnez-moi dans mes aventures ADN, folles et légèrement schizophrènes !

Yû, mangaka pour les Enfants loups, est morte

Bonjour à tous,

Aujourd'hui, c'est une bien triste nouvelle que je viens vous annoncer.

Yû, à qui l'on doit Dernière heure et l'adaptation manga des Enfants Loups, est décédée le 1er juillet dernier.

Pourquoi l'annonce n'est faite que le 1er juillet ? Tout ce que l'on sait, c'est que son mari avait annoncé sur Twitter qu'elle était souffrante depuis le mois de mai dernier. Et c'est sans doute pour pouvoir faire le deuil que l'annonce n'est tombée que récemment.

 

Dernière heure et les Enfants Loups seront ses seules œuvres sérialisées. Les deux sont finies et ont été éditées en France chez Akata pour l'une et chez Kazé pour l'autre.

Dernière heure est toujours en cours de parution et le dernier tome de la série devrait sortir en décembre de cette année.

Cela fait cinq années que le Japon est en guerre. Mais Saku, jeune collégien, ne le réalise pas vraiment. Vivant sur une petite île isolée, son quotidien n’est synonyme que d’ennui, entre les cours et la frustration de repas trop sommaires. Pourtant, tandis que les affrontements semblent s’intensifier, une terrible nouvelle vient bouleverser sa vie et celle de ses camarades : désormais, chaque vendredi, certains d’entre eux seront appelés à aller se battre sur le front. Tous, sauf Saku et Miyako, son amie d’enfance, exemptés sans savoir pourquoi de partir à la guerre…

Pour les Enfants Loups, de Mamoru Hosoda, on ne les présente plus mais voici tout de même un résumé de l'histoire disponible en streaming sur ADN.

Hana est une jeune femme timide et sans histoires jusqu’au jour où elle tombe amoureuse d’un homme-loup. Devenue mère de famille, elle peine entre les fins de mois difficiles et l’éducation de ses deux adorables bambins : Ame et Yuki. Afin de protéger le secret de ses enfants tour à tour poilus ou bébés aux joues roses, Hana décide de se retrancher avec eux dans un petit village où elle espère mener une vie tranquille en toute discrétion. Entourés d’une végétation luxuriante, Ame et Yuki apprennent à apprivoiser leur double identité jusqu’au moment où ils devront choisir leur destin...

Spécialiste des seinen et des drames psychologiques à la douceur exacerbée, Yû était une excellente mangaka au coup de crayon fin et assuré.

Si vous ne la connaissez pas encore, n'hésitez pas à aller voir ses œuvres. Elles méritent le coup d'œil !

 

EDIT : Dans la première version de cet article, j'ai parlé de Death Note et ai par la même choqué pas mal de monde. Je m'en excuse.

Néanmoins, je ne l'ai pas fait pour promouvoir Death Note ou quoi que ce soit d'autre mais bien parce que nous réagissons tous de manière différente face à la mort. Pour ma part, loin de vouloir manquer de respect à Yû qui est une mangaka dont j'apprécie particulièrement le travail sur l'adaptation manga des Enfants Loups, j'ai fait comme pour les membres de ma famille : un trait d'humour noir et ensuite seulement on va pleurer.

Manifestement, ce n'est pas passé auprès de vous. Je m'en excuse encore une fois.

J'espère que vous trouverez la paix, que vous ne resterez pas choqués par cet article et que vous ne penserez maintenant plus qu'à Yû et à la douleur de ses proches.

Les anime à voir après avoir lu cet article

Les enfants loups

FILM

DEATH NOTE

Épisode 1

Articles similaires

Les + populaires