mercredi 7 juin 2017

My Hero Academia – Épisode 10 Shoto Todoroki : Les Origines

par Eloïse Fan de mangas et de japanime, accompagnez-moi dans mes aventures ADN, folles et légèrement schizophrènes !

My Hero Academia – Épisode 10 Shoto Todoroki : Les Origines

Bonjour à tous,

Nous nous retrouvons à présent comme chaque semaine pour le résumé du dernier épisode de My Hero Academia sorti en simulcast gratuit sur ADN.

Je me répète, je le sais, mais j'ai horreur du spoil alors voici l'éternelle mise en garde : si vous n'avez pas vu l'épisode 10 de My Hero Academia et que vous êtes aussi anti-spoil que moi, courez le voir en cliquant sur la vidéo ci-dessous :

Il est tellement épique que vous ne le regretterez pas.

Jamais vous ne regretterez les 23 minutes et 50 secondes que vous aurez passées à regarder cet épisode. Je peux vous le garantir !

Maintenant, le résumé de l'épisode ! C'est parti !

Tout d'abord, rappelons ce que nous savons des faits jusqu'à présent :

  • Endeavor est le père de Shoto.
  • Il a confié à son fils la lourde tâche de surpasser All Might.
  • La mère de Shoto est une femme malheureuse qui n'aime pas l'homme qui l'a épousée par raison plutôt que par amour. Poussée à bout, elle finit par rejeter son fils que son côté gauche (le côté que Shoto a hérité de son père) dégoûte.
  • Elle en a même été jusqu'à blesser son propre enfant.
  • À son tour, Shoto rejette son père, qui le voit comme un outil pour surpasser son rival de toujours, All Might.
 

Voilà ce que nous savons de la famille Todoroki et des rapports de Shoto avec ses parents au moment où Izuku et lui montent sur le ring pour s'affronter.

Alors que tout le monde a les yeux rivés sur le ring, Shoto nous montre un souvenir de sa mère, douce, aimante et qui le soutenait lorsqu'il était enfant. Elle le réconfortait également, ce qui est assez en contradiction avec la cicatrice qu'il garde au niveau de l'œil droit.

Mais déjà, Present Mike annonce le début du combat et, Shoto et Izuku étant tous les deux déterminés à porter le premier coup pour pouvoir gagner, ça commence très fort et très vite.

Par deux fois, Shoto attaque avec ses pics de glace qu'Izuku brise d'un coup de doigt.

Malgré cette bonne défense, Izuku est en mauvaise posture : comme Shoto toujours rapidement ses combats, il manque clairement d'informations pour établir une stratégie gagnante. Il va donc devoir observer son adversaire pendant le combat et improviser en cours de route.

 

Sa défense également est limitée au nombre de 8 (les 8 doigts qu'il peut utiliser de toutes ses forces pour déchaîner le One For All).

Cependant, si Izuku est limité en défense, dans les gradins, Katchan qui regarde attentivement le combat explique que Shoto a ses limites lui aussi. Eh oui, l'Alter étant une particularité physique, il est limité par le physique de la personne qui l'emploie. Trop solliciter le corps pour sauter finit par se ressentir dans les muscles des cuisses, par exemple.

 

À ce sujet, on se souvient d'ailleurs que la première étape pour la transmission du One For All entre All Might et Izuku a été un entraînement intense de ce dernier pour qu'il puisse gérer cet Alter à la puissance phénoménale.

Enfin, revenons à nos moutons : Izuku a subi et contré 4 attaques déjà et sa main droite est foutue. Shoto profite de la situation et fonce sur lui pour le prendre de vitesse. Il piège dans sa glace un pied d'Izuku mais ce dernier se dégage d'un grand coup de poing.

Shoto est un adversaire de taille à cause de son Alter mais aussi parce qu'il est intelligent, réactif et rapide. Lui aussi analyse son adversaire et agit en fonction de ce qu'il voit, ce qui semble inquiéter Izuku.

En attendant, le bras gauche de notre héros est complètement défoncé.

Dans le public, on continue d'attribuer la réussite de Shoto et ses prouesses sur le ring à Endeavor.

Shoto provoque légèrement Izuku pour entamer sa confiance et en finir mais Izuku voit qu'il commence à trembler.

 

Nous savons tous que Shoto ne compte pas utiliser son Alter de feu, pour renier son père, mais Izuku ne l'entend pas de cette oreille ! Il se bat contre Shoto et il veut être l'adversaire de Shoto, pas celui par qui il prouve quoi que ce soit à son père.

Il envoie donc une attaque improbable à Shoto de sa main droite, censée être H.S. Cette attaque, ce n'est pas non plus une petite attaque faiblarde. Izuku se donne à fond, sans se soucier des conséquences que cela implique pour son corps.

Il envoie presque Shoto hors du ring mais celui-ci se retient grâce à sa glace, ce qui ne surprend pas Izuku plus que ça.

Il exige de Shoto qu'il se batte de toutes ses forces, comme tous ceux qui sont montés sur ce ring.

Énervé, Shoto se jette sur Izuku pour s'engager dans un combat à mains nues ! Cette décision peut surprendre d'abord et on pourrait croire que c'est la colère qui l'emporte mais il est évident que d'autres facteurs entrent aussi en ligne de compte : il est plus lent et tout à l'heure, il tremblait.

Il commence à fatiguer et peut-être est-ce une tentative pour le masquer ?

 

Izuku, bien que très diminué par ses contre-attaques, envoie un crochet du droit dans le ventre de Shoto. Avec une pincée de One For All pour bien le réveiller. Et il réussit à lui faire mal sans le tuer et sans s'abîmer la main plus qu'elle ne l'est déjà. Dans les gradins, tout le monde est impressionné. Shoto n'est donc pas intouchable ?! Mais Shoto a gelé le bras gauche d'Izuku (il n'est donc pas vaincu, loin de là) et celui-ci est bien décidé à sacrifier tous ses doigts pour réussir son combat.

 

Les arbitres hésitent à arrêter ce duel car Izuku, très clairement, se surmène.

Malgré tous ses efforts, Shoto se retient sur le ring en érigeant un mur de glace derrière lui. Cela dit, il devient évident qu'il fatigue. Aurait-il atteint les limites de son Alter de glace ?

Encore une fois, Izuku s'adresse à lui : son objectif est peut-être plus noble que celui de Shoto après tout. Son but à lui, c'est de devenir un super-héros à la All Might qui se bat et gagne avec le sourire, peu importe la situation. Voilà pourquoi il ne peut pas abandonner. Voilà pourquoi il donne tout ce qu'il a et repousse ses limites. À l'inverse de Shoto...

 

Izuku n'hésite pas à lui faire la morale pour qu'il dépasse les problèmes qu'il a avec son père.

Tout ce discours fait remonter les souvenirs de Shoto :

  • la façon dont Endeavor l'entraînait en le frappant dans sa plus tendre enfance (entendre par là, dès ses 5 ans),
  • la façon qu'il avait de taper sa mère quand elle voulait le protéger.
  • Il était traité différemment de ses frères qui avaient le droit de s'amuser alors que lui, on l'entraînait sans relâche...
  • Sa mère ne supportait plus de le voir, jour après jour, devenir comme son père et malgré tous les appels au secours qu'elle lançait à sa famille, rien n'y faisait et personne ne l'aidait.
  • L'attaque à l'eau brûlante par sa mère qui a suivi quand Shoto a fini par découvrir qu'elle le détestait.
  • L'internement de cette dernière par Endeavor éloignant par la même la seule personne qui se souciait un tant soit peu du bonheur de Shoto en tant qu'individu.

C'est pour toutes ces raisons, tout ce vécu, que Shoto veut renier son père. Pour toutes ces raisons qu'il refuse d'utiliser ses flammes. C'est pour ça qu'il se limite lui-même.

Finalement, Izuku réussit à lui faire comprendre son point de vue en lui rappelant que le pouvoir que Shoto a hérité de son père, ce n'est pas le pouvoir de son père mais bel et bien le sien.

Sa mère le lui avait bien dit : dépasse les liens du sang.

Elle ne lui avait pas demandé de renier les liens du sang mais de surpasser ces liens.

Face à ses souvenirs, Shoto éveille son Alter de feu.
© K. Horikoshi / Shueisha, My Hero Academia Project

Endeavor en déduit que son fils accepte enfin la mission qu'il lui a confiée tandis qu'All Might et Shoto comprennent bien eux, qu'Izuku a toujours eu pour but d'encourager son adversaire et de l'aider à dépasser ses limites.

Izuku et lui se lancent dans une dernière attaque pendant laquelle, en réchauffant rapidement l'air, Shoto produit une réelle explosion qui expulse son adversaire hors du ring. L'intervention in extremis des deux arbitres a peut-être même sauvé la vie de ce dernier.

© K. Horikoshi / Shueisha, My Hero Academia Project

Shoto se qualifie pour le troisième tour.

Ce faisant, il change de regard sur Izuku. Avant, c'était un adversaire de plus pour prouver à son père que son Alter n'était pas nécessaire. À la fin du combat, c'était son adversaire, et sans doute celui qui l'a libéré de l'emprise de son père ?

Quoi qu'il en soit, c'est quelqu'un pour qui il éprouve de la reconnaissance. Nous en saurons peut-être plus quand le championnat de Yuei sera fini ou quand il prendra des nouvelles d'Izuku (qui a sacrément morflé lors du combat comme il ne s'épargnait vraiment pas...) ?

Prochain épisode :
Bonne chance, Tenya !
 
Retour sur l'épisode

Cet épisode était vraiment impressionnant. D'abord et surtout, on a eu droit à un combat tellement épique qu'on ne pouvait rester insensible. Il y avait ça bien sûr mais pas que : l'épisode nous en a appris bien davantage sur Shoto entre autres (le quotidien d'un enfant Todoroki est manifestement très compliqué) et ses réactions sont bien plus compréhensibles.

On le voit tenter de destabiliser Izuku par des manœuvres psychologiques, pour le faire abandonner (en gros, tu ne peux plus te battre avec les bras dans cet état, tu es au bout du rouleau, je vais gagner) et peut-être le fait-il aussi au vu de ce qu'il sait déjà d'Izuku. De ce qu'Izuku lui a montré en classe. Donc le personnage est observateur et peut-être aussi un peu manipulateur.

De toute évidence, il a également un énorme problème à régler avec son père : il n'a que lui en tête. Il veut le renier, lui prouver qu'il a tort et qu'il a toujours eu tort. Et il imagine toujours que son père a quelque chose à voir dans ce qui lui arrive. A-t-il, par exemple, payé Izuku pour que celui-ci le pousse à se donner à fond, à repousser la seule limite qu'il se soit lui-même fixée (à savoir ne pas utiliser ses flammes) ?

 

De son côté, Izuku impressionne le public et particulièrement Aizawa qui salue sa détermination : il est évident que ce combat est une source de souffrance sans fin pour lui mais il continue malgré tout et il s'inflige lui-même cette souffrance. Izuku n'aurait eu qu'à renoncer pour ne plus avoir à souffrir.

Ce qui est intéressant, c'est que le championnat de Yuei est censé présenter les élèves aux professionnels et permettre qu'on évalue leurs capacités. Izuku a certes perdu son combat mais il a fait évoluer les regards que ceux qui le connaissent portaient jusqu'alors sur lui.

Il n'est pas au point dans la maîtrise de son Alter. C'est évident. Mais il a des qualités humaines qui en font un super-héros en devenir à surveiller de près.

Aizawa qui, lors du premier cours, le voyait comme un élève qu'il vaudrait mieux renvoyer de suite, se rend compte du sérieux de Deku. Il a un rêve qu'il compte bien réaliser. Ce malgré tous les obstacles qui pourraient se dresser sur sa route.

© 2016 K. Horikoshi / Shueisha, My Hero Academia Project, MBS All Rights Reserved.

Au-delà de ça, c'est un élève extrêmement compatissant. Nous l'avions vu déjà dans l'épisode 6 de la nouvelle saison, quand Shoto lui en disait davantage sur son père. C'est aussi cette compassion qui me faisait me demander en fin d'épisode 5 si Izuku tiendrait tout le championnat.

Il tient à sauver les gens qu'il rencontre de toutes les manières possibles : que ce soit un problème simplement physique comme avec Ochaco ou Katchan, ou un problème psychologique comme il vient d'en faire la démonstration avec Shoto.

Ce championnat étant une vitrine pour les élèves, une occasion de montrer leur valeur, Izuku parviendra peut-être à faire évoluer les mentalités et à faire reconnaître que son côté humain, particulièrement généreux et héroïque, sont des qualités à mettre en avant quand il est question de super-héros.

L'épisode nous en apprend aussi davantage sur les Alters en tant que tels.

© K. Horikoshi / Shueisha, My Hero Academia Project

Un Alter est un pouvoir qui est lié aux qualités physiques de celui qui l'utilise. Il est donc logique que les Alters soient limités aux capacités du corps de chaque individu.

Si Katchan avait développé l'Alter de Momo, il n'est pas dit qu'il aurait été capable de créer autant de choses qu'elle.

Quand on y réfléchit, on aurait pu s'en douter puisque dès le premier épisode de la série, quand Izuku et sa mère allait chez le médecin, on apprenait qu'on reconnaît un sans-Alter à l'absence d'articulation sur son petit orteil.

Plus tard, lors de l'examen d'entrée à Yuei, on voyait qu'Ochaco vomissait si elle abusait de son pouvoir, que Mineta saignait de la tête s'il lançait trop de ses boules collantes et rebondissantes, etc...

Dès la première saison, on sait que les Alters ont une incidence sur le physique de leurs utilisateurs, donc l'inverse était tout à fait vraisemblable et logique.

Cela dit, tous les Alters sont-ils limités de la même façon ?

© K. Horikoshi / Shueisha, My Hero Academia Project

Et oui, les Alters psychiques, eux, sont liés à des conditions très précises. Je pense bien évidemment à Shinso et au fait qu'il ait besoin que les gens lui parlent pour pouvoir les contrôler. Dans ces conditions, les Alters psychiques sont-ils aussi limités par les qualités physiques de leurs utilisateurs ? Ou à leur psychisme ?

Au fur et à mesure que l'univers My Hero Academia se dévoile, les questions se multiplient. Ce monde devient très complexe et de plus en plus intéressant ! Hâte de voir ce que tout ça va donner !

Remerciements
 

Je profite de cet article pour vous remercier de vos messages sur Facebook et Twitter, les réactions aux articles que toute l'équipe écrit est un vrai plaisir et même si je ne peux pas encore vous répondre, on me transmet vos messages (pour mes articles du moins).

Alors, je ne sais pas pour les autres, mais personnellement, je tenais à vous remercier, Jean-Claude Bidon, par exemple, qui est parfois un peu dur dans ses commentaires mais qui, à d'autres moments, a apprécié mon travail. Merci plus récemment à Tony Nuage (j'ai bien eu votre message et merci de votre retour ^^) !

Je sais qu'Esmeralda vous remercie aussi pour les partages faits sur son horoscope et elle espère qu'il vous plaît ! Elle souhaite d'ailleurs de bonnes révisions à tout les élèves qui s'apprêtent à passer le bac et plein de bonnes choses à tous ceux qui ne sont absolument pas concernés par cet examen ! Les horoscopes en diront davantage ;)

Bref, tout ça pour vous dire MERCI ! Pour les commentaires, pour les partages, pour tout !

Les anime à voir après avoir lu cet article

My Hero Academia Saison 2

Bande Annonce 1

My Hero Academia Saison 2

Bande Annonce 2

Articles similaires

MHA décalé !

MHA décalé !

par Eloïse
publié il y a 5 mois

Les + populaires