mardi 14 février 2017

La saint-Valentin au Japon

par Eloïse Fan de mangas et de japanime, accompagnez-moi dans mes aventures ADN, folles et légèrement schizophrènes !

La saint-Valentin au Japon

La saint-Valentin, c'est aujourd'hui.

Je vous ai fait plein d'articles pour savoir quoi faire, pour savoir quel(le) Valentin(e) vous préfériez (avec sondages Twitter alors n'hésitez pas à aller y répondre) mais il manquait une chose.

Je vous propose donc un petit retour sur cette fête, son origine et la manière dont on la fête au Japon.

D'abord, la saint-Valentin, les cœurs tout partout, c'est bien mignon, mais ça correspond à quoi ? Et pourquoi la Saint-Valentin ? C'était qui ce Valentin ? Un don Juan invétéré ? Une espèce de Cupidon fabuleux ? Qui était-il ?

Les origines de la fête

Dans la seconde moitié du IIIème siècle, le christianisme était très mal vu par les Romains, comme il faisait concurrence à la religion d'Etat. L'empereur Claude voulut interdire la pratique religieuse des chrétiens de l'époque et empêcher leurs mariages.

Pour tout les chrétiens de l'époque, selon la légende, il y a pourtant une solution : Valentin de Terni. Ce moine chrétien les mariait en cachette de l'Empereur et de sa police. Jusqu'à ce qu'il soit arrêté pour cela (et ses croyances qui allaient à l'encontre de la religion d'Etat et mettaient alors en péril l'équilibre de la Cité tel qu'il était mis en place par les premiers Romains).

 

Il fut mis à mort (on déconnait pas avec l'Empereur chez les Romains) le 14 février 269. Pour beaucoup, il reste le patron des amoureux.

Une légende digne de Roméo et Juliette, Shirayuki aux Cheveux Rouges ou encore la Fleur Millénaire !

Bon, vous savez déjà comment ça se passe ici mais savez-vous comment ça se passe au Japon ? La Saint-Valentin est une fête très en vogue là-bas et ils ont une façon très particulière de la fêter.

 

La saint-Valentin au Japon

La saint-Valentin, au Japon, est une fête assez récente puisqu'elle est arrivée dans la seconde moitié du Xxème siècle au pays du Soleil Levant.

Au Japon, le 14 février, c'est aux femmes d'offrir des chocolats et aux hommes de les recevoir. Les demoiselles qui font des chocolats maisons sont très appréciées...

Deux sortes de chocolats sont distribués ce jour :

  1. les chocolats qu'on offre à ses collègues et aux gens à qui on veut manifester une marque de politesse. Je te connais, je t'ai vu, tu fais partie de mon entourage et c'est sympa. Ça, c'est le giri-choco (義理チョコ ou chocolat de courtoisie).
    ©Minami Mizuno/Shueisha, "Rainbow Days" Project

     

  2. Les chocolats qu'on donne à l'élu de son cœur, pour déclarer sa flamme ou réaffirmer son engagement auprès de la personne. C'est le honmei-choco (本命チョコ ou chocolat de la destinée). Ces chocolats sont offerts dans une boîte en forme de cœur, comme le veut la tradition au départ.
     

     

Les hommes reçoivent leurs chocolat et doivent le 14 mars, à l'occasion du White Day, retourner l'ascenseur comme on dit. Mais là encore, tout est codifié : ils peuvent

  1. offrir des chocolats blancs ou chamallows pour remercier les femmes qui leur ont offert des chocolats, en particulier les giri-choco.
  2. offrir des bijoux ou de la lingerie (blanche !) pour les honmei-choco. Cela dit, ils doivent faire bien attention d'offrir des cadeaux qui soient d'une valeur supérieure au cadeau reçu le 14 février. Et trois fois supérieure, s'il-vous-plaît !
    © Bisco Hatori / Hakusensha © NTV/ VAP/ Bones/Hakusensha


     

Alors ? Vous voulez fêter la saint-valentin à la japonaise ? Vous avez les codes. Maintenant, à vous de jouer !

 

Les anime à voir après avoir lu cet article

Black Lagoon

Épisode 1

Shirayuki aux cheveux rouges

Épisode 1

Articles similaires

Les + populaires

MHA décalé !

MHA décalé !

par Eloïse
publié il y a 1 mois