vendredi 9 septembre 2016

Hokuto No Ken un concentré de Pop Culture des 80’s

par Sébastien ABDELHAMID Journaliste • Animateur TV • Comédien. Suivre sur Twitter | Facebook

Hokuto No Ken un concentré de Pop Culture des 80’s

Le Manga et le Cinéma sont beaucoup plus liés qu’on ne peut le penser. Les influences et inspirations vont dans les deux sens ; si elles peuvent être parfois évidentes, ça n’est pas toujours le cas.  

C’est ce que nous allons essayer de démontrer tout au long de l’année en parlant majoritairement du Cinéma tirant son inspiration du Manga et de l’Anime. Pour ouvrir cette rubrique mensuelle nous allons faire l’inverse : parler d’un Manga puisant son inspiration du cinéma. Ce manga, pardon : cette œuvre, n’est autre que le bien nommé Ken le Survivant Alias Hokuto No Ken de Buronson et Tetsuo Hara.

Car oui, Ken le Survivant est un vrai concentré de Pop Culture des années 80 ! Si l’inspiration la plus évidente et la plus soulignée/assumée reste celle de la saga de George Miller : Mad Max, c’est loin d’être la seule.

Il est bon de rappeler avant toute chose que la Saga Mad Max vit le jour en 1979 et Hokuto No Ken en 1983 (Soit 2 ans après Mad Max le défi). Quiconque ayant déjà ne serait-ce que jeté un œil sur Ken et Mad Max peut y voir une filiation évidente, et ce, pour plusieurs raisons :

Les deux héros : Ken et Max ont sensiblement la même dégaine, la même démarche, la même tenue de cuir si distinctive…

Les méchants (et autres perso secondaires) que ce soit les Barbares NeoPunk bizarres avec des armures de foot américain customisées ou les mecs à casques (et il y en a pas mal).

Par exemple ici avec Spade et Jagi :

 

Et évidemment, l’univers Post Apocalyptique, commun aux deux œuvres ! Du sable, des voitures, du feu. La vie, la vraie.

Hara poussa le vice jusqu'à restituer une scène entière de Mad Max 2 dans Ken. Facilement reconnaissable dans l’épisode 17 de l’anime.

Cette influence, Hara ne l’a jamais niée, il l’a même totalement assumée. Il déclara avoir commencé à imaginer l’univers, le décor, le background de Ken en se basant sur Mad Max 2.

Au début, je prenais plein de trucs directement de Mad Max 2 et je les utilisais comme inspiration, mais au fur et à mesure, j'ai commencé à trouver mes propres designs et ainsi créer le monde de Hokuto No Ken.  

Hara étant un grand fan du cinéma d’action de l’époque, il s’est amusé à distiller tout au long de son œuvre de multiples références liées au cinéma américain des années 80.

En ce qui concerne Kenshiro, il faut savoir qu’il n’est pas seulement inspiré de Mel Gibson - aka Max de Mad Max- mais également de plusieurs autres personnes : Stallone, Bruce Lee et Yusaku Matsuda pour l’attitude.

Hara est un grand admirateur de Sylvester Stallone qui était au sommet de sa carrière à cette période. Il s’en est grandement inspiré pour le personnage de Kenshiro.

A la vue de ces images, l’inspiration est évidente, Hara glisse même subtilement des cases faisant référence à des affiches de films de Sly. Plus qu’une inspiration, c’est bien là un hommage. 

Stallone ayant appris des années plus tard l’existence de Ken déclara pour sa part :  

Son histoire forte, dramatique ainsi que son honnêteté et son intégrité m'ont tout de suite frappé, tout comme sa détermination et son courage. Je pense avoir beaucoup en commun avec lui (…) J'ai malheureusement connu trop tard ce personnage

Un hommage pour un hommage, la boucle est bouclée.

Pour ce qui est du style de combat de Ken celui-ci est directement inspiré d’une autre légende du cinéma, Bruce Lee ! Evidemment !

En bon fan de Sylvester Stallone, Tetsuo Hara est aussi fan de la saga Rocky. Rocky 3 en tête, il en profite donc pour nous placer quelques personnages du film dans Ken pour notre plus grand plaisir !

Hulk Hogan! Le célèbre catcheur est l’inspiration de Bask.

Le légendaire Mister T est aussi de la partie

Rocky 4 n’est pas en reste avec la présence de Dolph Lundgren AKA Ivan Drago 

Si Sylvester Stallone est omniprésent dans Hokuto no Ken, son grand rival de l’époque : Schwarzy, se devait d’être là ! Terminator style bien sûr.

Blade Runner, le chef d’œuvre de Ridley Scott fut également une source d’inspiration pour Hara. Tant au niveau de certains décors que de certains véhicules.  

Pour la petite histoire, c’est le scénariste (et un peu celui à la base de Ken) Horie Nobuhiko qui conseilla à Hara de regarder Mad Max 2 et Blade Runner pour s’imprégner des deux univers. Après avoir vu Blade Runner, Hara tomba amoureux du travail du designer Syd Mead sur le film. Celui-ci est à la base un designer industriel, spécialisé dans les univers futuristes. Les voitures et les bâtiments futuristes de Ken sont inspirés de ses différents travaux.

Tout aussi culte, mais dans une toute autre ambiance, on retrouve certains clins d’œil au légendaire film Les Goonies ! Notamment avec deux personnages :

Aka Sachi, petit clin d’œil (c’est le cas de le dire) à Willie le Borgne mais aussi la présence d’un clone raté (difficile de le trouver réussi) de Sinok !

Star Wars fut également une grande source d’inspiration pour Hara qui déclara s’en être inspiré pour bon nombre de personnages secondaires et même pour Jagi bizarrement.

Ces quelques exemples (non exhaustifs) mettent en lumière toute l’inspiration du cinéma des années 80’s dans Hokuto No Ken. Pour être tout à fait complet, il faut également préciser que l’inspiration globale ne se limite pas au cinéma mais bien à l’ensemble des 80’s du cinéma en passant par la musique (Freddie Mercury, Boy George...) Toutes ces composantes font de Ken le Survivant une œuvre bien plus complexe qu’il n’y paraît au premier abord. Une véritable ode à une certaine époque, un certain esprit, une certaine liberté, une certaine manière de voir le futur et de le raconter !  

Oui, Hokuto No Ken s’est nourri de la Pop Culture avant de l’intégrer à son tour des années plus tard !

Les anime à voir après avoir lu cet article

Hokuto no Ken, Film 1

FILM

Articles similaires

Hunter x Hunter reprend ?

Hunter x Hunter reprend ?

par Eloïse
publié il y a 12 jours

Les + populaires