vendredi 19 mai 2017

Boruto – Episode 7 Amour et Chips !

par Kanae J'aime les mangas et la japanime. Plutôt shonen dans la vie, j'aime aussi parcourir les univers seinen dans les mangas !

Boruto – Episode 7 Amour et Chips !

L’heure de notre résumé hebdomadaire de Boruto : Naruto Next Generations a sonné ! Il porte aujourd’hui sur l’épisode 7 de la saga, disponible gratuitement sur ADN.

La semaine dernière, la situation était assez tendue... En effet, Boruto et ses amis s’étaient trouvés mis à mal par leur professeur Shino qui était possédé par l’aura bleue. Par chance, l’histoire a su trouver un heureux dénouement !

L’épisode de cette semaine qui semblait s’accorder sur une trame beaucoup plus légère nous a réservé son lot de surprises également ! Faisons le point ensemble.

Enquête

La scène s’ouvre sur un fast-food dans lequel Shikadai et Boruto déjeunent pour discuter tranquillement de l’aura bleue. Boruto tente une esquisse pour décrire visuellement le phénomène qui a touché toutes les victimes jusqu’à présent…

Sauf que le résultat n’est pas au rendez-vous… (Savourez la fabuleuse expression de Shikadai qui ne sait comment réagir face à l’œuvre de son ami ^^)

Mais passons !

 

D’après les aveux de leur professeur Shino, Boruto en déduit qu’une volonté cherche à manipuler les personnes via cette aura. Toutefois Shikadai relève un détail étrange : comment se fait-il que les victimes puissent conserver leurs souvenirs ? Et par ailleurs, quel serait l’objectif que poursuivrait l’auteur de ces crimes ?

Devant l’absence de motif apparent, la thèse d’une maladie qui affecterait les émotions semble pour le moment une théorie plus crédible. Toutefois, Shikadai n’oublie pas de tenir compte du témoignage de Boruto qui a la faculté de percevoir cette aura, éloignant de fait l’hypothèse de la maladie. Les deux continuent de s’interroger sans résultat…

Stalker

Pendant ce temps, marchant tranquillement dans la rue, Sarada et Chôchô critiquent ouvertement Boruto et ses amis pour avoir esquivé leur part de ménage. Sumire, se faisant l’avocat du diable, prend leur défense, ils ont peut-être eu un imprévu. Mais Sarada et Chôchô demeurent implacables sur leur jugement avant de se diriger vers la pâtisserie pour se changer les idées.

 

Au même moment, une silhouette transparente semble les espionner derrière la carte du fast-food. Plus tard, nous apercevons très brièvement qu’en effet une personne aux cheveux longs et vêtue d’un poncho les écoute de loin avant de disparaître d’un coup.

 

Sumire qui semble avoir réalisé sa présence se retourne trop tard pour l’apercevoir. Chôchô, remarquant le malaise de Sumire, lui demande si elle va bien. Celle-ci lui fait part de son impression d’être épiée avant que la silhouette ne réapparaisse derrière elle.

Les trois filles réagissent promptement et se mettent en position de combat. Sauf que la mystérieuse silhouette s’est déjà de nouveau évanouie

Coïncidences ?

Chôchô, soi-disant perturbée par le stalker qui les traque depuis quelques temps, déplore sa perte de poids évidente. Les filles éludent le sujet un peu gênées tout en compatissant avec elle.

 

Chôchô est tellement tourmentée qu’elle déclare ne rien pouvoir avaler tout en dévorant à vive allure son paquet de chips.

Elle prétend que son stalker tout collant lui rappelle le nattô (haricot de soja fermenté dont le goût très prononcé et l'aspect peu ragoûtant a de quoi décourager les plus courageux).

Poussée à bout, elle décide de l’attraper.

Mitsuki, qui a entendu la conversation, interroge Shikadai et Boruto afin de leur demander s’ils pensent que l’affaire de Chôchô a un lien avec le phénomène des auras bleues. Shikadai, peu convaincu, rétorque un peu blasé que tout ne peut pas y être lié.

 
Un goût exécrable

Les filles se dirigent gaiement vers le supermarché pour accompagner Chôchô en quête d’un nouveau paquet de chips. En effet, celle-ci ne compte pas les abandonner pour si peu. Elle s’attarde devant tout un rayon rempli de savoureux produits avant d’arrêter son choix sur un paquet laissé à l’abandon, goût sucré, armoise-pâte de haricots rouges.

 

Dehors, elle s’empresse de tester sa trouvaille avant de découvrir avec effroi leur mauvais goût. Sarada lui demande pourquoi elle avait choisi des chips sucrées sous-entendant qu’elles étaient de fait réputées pour être mauvaises.

Chôchô rétorque avec conviction qu’il fallait laisser une chance à ces chips qui avaient bien conscience d’être mauvaises : ignorées par tous les clients, elles se morfondaient en bout de rayon. Voilà de quoi encourager Chôchô à relever le défi !

 

Sarada et Sumire acquiescent avant de s’inquiéter de nouveau sur le stalker qui pourrait ressurgir. Tout en en parlant, la présence se manifeste de nouveau derrière un distributeur de boissons. Et cette fois-ci, Chôchô prend les devants !

Quelle poigne !

Elle l’écrase contre le mur à travers la machine grâce à sa technique du décuplement partiel (son bras augmente de volume jusqu’à atteindre des proportions gigantesques avant de frapper).

Admirateur secret

Le mystérieux espion laisse échapper un cri de douleur tellement puissant que Boruto et ses amis l’entendent. Ils rejoignent les filles pour découvrir que Chôchô l’enserrait de son gigantesque poing. Interprétant mal la situation, Boruto la somme de laisser le pauvre gars tranquille ce qui a pour effet de l’irriter encore plus.

À genoux, le mystérieux stalker semble être en réalité Magire, un camarade de l’Académie Ninja affecté à une autre classe.

Chôchô l’a reconnu et classé comme étant un gars plutôt haut placé question physique dans une école peu gâtée en beaux gosses. Sumire, quant à elle, est atterrée de constater qu’elles étaient réellement épiées

 

Shikadai demande discrètement à Boruto de vérifier grâce à sa vision si Magire n’est pas influencé par l’aura bleue, ce qui n’est manifestement  pas le cas. Toutefois, impossible de rester sans rien faire !

Boruto interroge Magire sur ses motivations tandis que Shikadai le juge sur ses goûts chelous (pour avoir craqué sur l’impétueuse Chôchô). Celle-ci, flattée repousse son présupposé admirateur secret en disant qu’ils sont tels les macarons et le nattô : vraiment pas faits pour s’accorder… (Merci Chôchô pour ce franc parler cheeky)

Magire explose en déclarant que tous se méprennent sur la cible de ses attentions : ce n’est pas Chôchô qu’il admire en secret, mais la douce Sumire. La nouvelle est un véritable choc pour nos amis...

Déclaration

Lorsque Chôchô reprend la parole, c’est de mauvaise foi qu’elle prétend avoir tout prévu. Elle s’attribue les mérites d’une telle déclaration tout en affirmant avoir monté un stratagème dans ce seul but. Mais nous savons pertinemment que c’est pour s’éviter la honte d’avoir tout compris de traverspersonne n’est dupe wink

Shikadai réprimande Magire en lui expliquant calmement qu’il avait un peu dépassé les bornes. Celui-ci proteste et tente maladroitement de s’expliquer : il voulait à tout prix respirer le même air que Sumire sauf que cette déclaration provoque l’effet inverse et plonge nos amis dans un sentiment de malaise

Cherchant à s’esquiver pour en rester là, Magire se fait immobiliser par Boruto qui ne souhaite pas le laisser partir à si bon compte. Chôchô intervient en sa faveur et l’encourage à se déclarer à l’élue de son cœur car elle pourrait lui pardonner, voire peut-être partager ses sentiments ?

 

Dans un regain d’espoir, Magire fait face à Sumire pour lui avouer timidement mais haut et fort son amour sous le regard choqué de Boruto (qui, notons-le, s’agrippe à Mitsuki de toutes ses forces ! XD). Sumire le rejette aussitôt. Et là…c'est le drame…

 

Magire, plein d’amertume, accuse Chôchô de l’avoir poussé à se déclarer car selon lui il aurait mieux valu ne rien dire et vivre un amour caché.

Chôchô, totalement consciente de son rôle dans l’histoire, avait deviné ce que répondrait son amie et ne nie rien ; elle lui propose une chips sucrée en guise de réconfort, l'encourageant à aller de l’avant. Mais Magire repousse sa main, faisant voler la chips avant de s’enfuir d'une démarche ridicule.

Chôchô récupère sa chips au vol décrétant ne plus rien pouvoir pour lui s’il n’avait pas compris le message; Elle l’ingurgite sans ménagement avant d’exprimer son dégoût pour la chips en question. Shikadai, lui, est plutôt compatissant envers Magire : la méthode employée par Chôchô est incompréhensible.

 
Phénomènes étranges

De retour à l’Académie Ninja, nos héros en plein cours d’Art, reproduisent au crayon et calmement les bustes des précédents Hokage. Tous s’interrogent sur l’état du pauvre prétendant lorsque Namida remarque que le tableau affiche un message inquiétant : Je te regarde, Sumire.

Le professeur Shino s’empresse d’effacer l’inscription et demande aux élèves de poursuivre leurs dessins. Si Boruto est surpris du message, Chôchô, elle, fulmine de rage.

Plus tard, dans le hall d’entrée de l’Académie, Mitsuki leur apprend que Magire est porté absent. Pourtant Chôchô n’en démord pas et reste convaincue que le message du tableau est l’œuvre de Magire lorsqu’une pluie de papier s’abat sur eux.

 

Sur chaque feuille est inscrit un message d’amour concis et inquiétant. (Tu es plus mignonne que jamais, Sumire. Sumire, je suis près de toi. Je t’aime, je t’aime, je t’aime…) En effet, la manière dont s’adresse Magire à Sumire a tout d’une malédiction : les phénomènes s’enchaînent sans que l’on ne voit ce qui les provoque et cela a vraiment de quoi faire peur.

 

Le groupe se met en quête de trouver Magire pour régler le souci directement avec lui tout en protégeant Sumire de tous les côtés. Mais Magire réussit à enclencher les barrières de l’Académie et sépare le groupe des garçons de celui des filles.

 

Celles-ci, jugeant l’endroit peu sûr, s’enfuient toutes vers la réserve d’objets ninja avant de refermer la porte. Magire déploie les bombes fumigènes contenues dans un carton, libérant une énorme quantité de fumée qui envahit rapidement la salle. Sumire parvient à sortir de la salle et à s’échapper avant que la porte ne se referme derrière elle retenant Sarada et Chôchô à l’intérieur.

 

L’angoisse la prend ; elle frappe désespérément la porte lorsque Denki accourt vers elle pour lui demander ce qu’il se passe. Mais Magire, toujours invisible le frappe par derrière. Denki tombe, inconscient. Magire se glisse ensuite jusqu’à Sumire pour lui susurrer à l’oreille qu’ils sont enfin seuls tous les deux à la manière d’un petit diable.

Évolution inquiétante

Peu après, Sarada et Chôchô parviennent enfin à sortir de la salle lorsque Boruto, Shikadai et Mitsuki les rejoignent et découvrent Denki à terre. Shikadai décrète que désormais, Magire a largement dépassé les bornes. Ils s’inquiètent tous pour Sumire lorsqu’ils entendent un cri sur le toit.

Magire s’avance lentement vers Sumire (à la manière d’un zombie ce qui confère à la scène une ambiance de survival horror – pauvre Sumire !) la questionnant sur ce qui lui déplaît tant chez lui. Sumire est incapable de répondre, tellement elle est terrifiée lorsque tous ses amis interviennent pour l’aider. Ce qui n’est pas du goût de Magire, lui qui a déployé tant d’efforts pour la voir seul à seule.

C’est à ce moment que Boruto découvre que Magire est frappé du mal de l’aura bleue… et qu’elle revêt une forme de monstre (un croisé de mimitos et de spectrum pour ceux qui connaissent pokemon ^^).

 

Il fait aussitôt part de son observation à Shikadai qui rétorque que la veille Boruto affirmait le contraire. Boruto ne nie pas mais confirme bien sa vision actuelle des choses, sous le regard scrutateur de Mitsuki.

Une histoire de Chips

Chôchô, quant à elle, défie ouvertement Magire. Celui-ci l’assaille aussitôt d’un kunai (que Sarada repousse), après avoir annoncé à Sumire qu’il s’occuperait d’eux.

Pendant ce temps, Boruto et Shikadai se concertent rapidement et décrètent d’un commun accord que la seule solution est d'assommer Magire. Boruto entre en lice et provoque Magire à son tour, sous le regard inquiet de Sumire (aurait-elle vraiment un faible pour notre héros ?) et celui, curieux, de Mitsuki.

Magire s’énerve avant de déployer sa cape d’invisibilité pour les attaquer tout en expliquant ses sentiments : il a si peu de présence que personne ne le remarque ! Seule Sumire a eu la gentillesse de lui adresser la parole. Lors de ces explications, Boruto et Shikadai évitent tant bien que mal les attaques de kunai qui pleuvent ça et là.

Chôchô redirige sur elle l'attention de Magire grâce à son fabuleux coffre de voix et l’interroge sur l’efficacité de sa démarche pour conquérir le cœur de Sumire. En effet, s’il reste dissimulé, comme pourrait-il prétendre pouvoir la séduire ?

 

Elle prend les chips sucrées en exemple et décrète qu’elles ont plus de mérite que Magire car elles tentent leur chance de plaire en figurant au moins dans les rayons tandis que lui ne faisait que fuir.

Magire proteste : il a tenté sa chance et cela n’a pas fonctionné. Ce n’est plus la peine qu’il s’affiche en rayon, personne ne l’a vu de toute façon. Chôchô le détrompe en lui affirmant qu’elles avaient bien vu ce qu’il ne pouvait cacher : son côté pitoyable et sa faiblesse. Par conséquent, il est normal que personne ne veuille de lui.

Tout en disant ces mots, Magire qui s’était préparé à porter un coup fatal dans le dos de Chôchô, suspend son geste et lui demande conseil sur ce qu’il doit faire. Celle-ci lui répond judicieusement de travailler ses techniques de dissimulation afin que paradoxalement on puisse reconnaître sa valeur et voir en lui un garçon fort et rassurant.

Ayant achevé de le convaincre, Chôchô propose à Magire une chips d’un second paquet. Celui-ci découvre avec stupeur à quel point elles sont délicieuses.

Chôchô reprend de plus belle :

Tant qu’on n’essaie pas, on ne peut pas savoir. Ensuite, le tout est d’aller de l’avant.

Qui plus est, n’étant pas moche il a la possibilité d’aiguiser ses charmes avant de revenir vers… Chôchô ?! ( ///O w O///)

Il n’y a pas à dire, elle ne perd pas le Nord !

Ainsi, Chôchô considère l’affaire résolue malgré les protestations de Shikadai, car, comme elle dit, quand on a partagé des chips, on est amis ! Sacrée Chôchô !

 
L'Aura Bleue

Suite à ça, Boruto constate que le halo bleu se volatilise tandis que Magire réalise l’ampleur de ses méfaits et pleure de honte et de tristesse. Shikadai demande à Boruto si Magire est bien redevenu lui-même sans avoir perdu connaissance et ce dernier confirme que l’émanation a bel et bien disparu.

Magire s’excuse envers Sumire qui lui pardonne son attitude. Celui-ci est déterminé à ne plus se cacher devant elle avant de s’effondrer vidé de ses forces.

Un peu plus tard, Boruto absorbé dans ses pensées est tiré de sa rêverie par Sumire qui l’invite à rejoindre les autres. Ce sous le regard de Mitsuki qui considère que ce sera tout pour cette fois.

Réunion sur l’aura bleue au fast-food avec Mitsuki, Shikadai et Boruto qui se questionnent sur la manière dont l’affaire a été résolue cette fois.

 

Shikadai pose l’hypothèse du choc émotionnel tout en s’interrogeant sur la raison pour laquelle Magire a pu faiblir si subitement. Mistuki propose son point de vue et pense que le chakra de Magire aurait brutalement décru. Mais Shikadai rétorque que Magire n’a pas déployé de techniques extraordianires.

Boruto, quant à lui, s’interroge sur la forme d’un chakra évoquant la possibilité que cela ressemble à un monstre, esquisse à l’appui (qui a tout d’un chihuahua enragé). Boruto est décidément loin d’avoir hérité d'un quelconque talent artistique…

Parallèlement, dans le bureau du Hokage, Shikamaru mène la même enquête et présente son rapport à Naruto : plusieurs personnes ont été hospitalisées des suites d’une perte de contrôle et de chakra. Il ignore encore s’il s’agit de maladie ou d’actes intensionnels.

La nuit, Mitsuki semble lui aussi faire un rapport sur les événements récents, s’adressant à son serpent. Il confirme que Boruto a la capacité de voir l’aura bleue car il a reconnu un monstre en elle. Mais Mitsuki s’interroge, lui, sur la raison pour laquelle SEUL Boruto peut la voir…

Cet épisode (très) riche en événements, nous en a beaucoup appris sur bien des plans :

Chôchô

ⓒ2002 MASASHI KISHIMOTO / 2017 BORUTO All Rights Reserved.
  • Personnage haut en couleur, Chôchô exprime librement ce qu’elle pense
  • Elle est très imbue d’elle-même
  • Elle aime réarranger la réalité pour qu'elle soit à la hauteur de son esprit fantasque
  • Derrière ses manières féminines et enfantines se cache un esprit mature
  • Elle est redoutable ! (elle triomphe de l’aura bleue sans faire perdre connaissance à sa victime !)
  • Elle sait ce qu'elle veut ! (Que ce soit en amour ou en nourriture, elle définit ses propres goûts)
  • Elle a l'âme charitable et ne supporte pas la discrimination. (Les pauvres chips en sont bien la preuve crying)

Magire

  • Peu sûr de lui au début, il sait reconnaître ses torts et aller de l’avant pour progresser (il fait preuve de bonne volonté, non ?)
  • Il possède une fabuleuse technique de dissimulation qui le rend invisible et qui peut s’avérer très utile pour espionner
  • Depuis quand était-il possédé ?

Mitsuki

ⓒ2002 MASASHI KISHIMOTO / 2017 BORUTO All Rights Reserved.
  • Il ne doit pas tout savoir de l’aura bleue (car comment expliquer qu’il s’interroge sur la capacité de Boruto et ses amis à la voir ou non ?)
  • Il s'adonne à des expériences en observant Boruto et ses réactions
  • Parle t-il à son serpent ou n'est-ce qu'un moyen de communication ?

Shikadai

  • Il mène l'enquête comme son père mais sans qu'ils se concertent. Travailleront-ils ensemble à l'avenir ?
  • Il ne semble plus soupçonner autant Mitsuki.

Aura bleue

  • On sait qu’avec une logique implacable, il est possible de raisonner la victime
  • Elle épuise le chakra de son hôte
  • Elle revêt la forme d'un monstre (dont la silhouette reste à déterminer : sa forme change-t-elle en fonction de son hôte ?)
  • L’aura a-t-elle le pouvoir de se dissimuler au regard de Boruto à faible dose ? Ou Magire n’était-il vraiment pas touché par ce phénomène au début de l’épisode ? Évolue-t-elle comme une maladie ?

Très honnêtement, j'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir la personnalité de Chôchô (qui est un peu chipie sur les bords, avouons-le) mais qui reste charismatique grâce à son esprit fort et à sa droiture. Quant à son caractère farfelu et ses exemples improbables, j'A-DORE ! J'espère que vous avez su l'apprécier autant que moi ! :3

Il semblerait que Naruto prenne un peu plus part aux événements du prochain épisode et que Boruto en apprenne davantage sur ses facultés liées à son byakugan… Alors ne ratez surtout pas le prochain épisode de Boruto : Naruto Next Generations, mercredi à 11:55 :

Le message du rêve !

Les anime à voir après avoir lu cet article

BORUTO - NARUTO NEXT GENERATIONS

Bande Annonce

BORUTO - NARUTO NEXT GENERATIONS

Épisode 1

Articles similaires

Les + populaires

MHA décalé !

MHA décalé !

par Eloïse
publié il y a 2 mois