lundi 25 septembre 2017

Boruto épisode 25 – Un voyage scolaire agité

par Kanae J'aime les mangas et la japanime. Plutôt shonen dans la vie, j'aime aussi parcourir les univers seinen dans les mangas !

Boruto épisode 25 – Un voyage scolaire agité

Bonjour et bienvenue au résumé hebdomadaire de Boruto : Naruto Next Generations. Il portera cette semaine sur l'épisode 25 de la saga qui est disponible gratuitement sur ADN.

La semaine dernière, nous étions confrontés à un danger grandissant qui pourrait potentiellement menacer la paix de Konoha, voire du monde.

Aujourd'hui nous allons voir que la classe de Boruto participe à un voyage scolaire organisé au village de Kiri situé dans le Pays des Vagues. L'accueil réservé à nos héros est marqué par les conflits de la guerre et n'est pas des plus chaleureux...

Faisons le point.

Relations politiques
 

L'épisode s'ouvre sur les informations diffusées dans la ville : il existe quelques tensions entre les Pays du Feu et de l'Eau. Iruka et un professeur discutent à l'Académie à ce sujet lorsque Naruto intervient.

 

Il est venu spécialement soumettre un projet de voyage scolaire organisé pour la classe de Boruto afin de renforcer les liens entre les Pays de l'Eau et du Feu. Iruka pense que c'est une bonne idée et donne son consentement lorsqu'une brise vient souffler ses cheveux.

Il s'agit en réalité de Boruto qui cherche à améliorer sa technique de fûton (vent) en soufflant sur la supposée perruque d'Iruka... Ce dernier s'énerve tandis que le professeur Anko s'étonne et s'amuse de voir que Boruto tente de pratiquer une technique qu'ils n'ont pas vue en cours.

 

Quoiqu'il en soit, Naruto intervient et juge la qualité des farces de son fils médiocre... mais Boruto se passe bien de l'avis de son père !

 
Chef de voyage

Après générique, nous découvrons que sa bêtise n'est pas restée impunie : bâillonné et saucissonné de la tête au pied, il est suspendu au-dessus de ses camarades de classe lors du cours de Shino.

 

La nouvelle n'attend pas : le voyage scolaire est rendu officiel et les avis des élèves concernant cet événement sont mitigés...

  • ça sera un super voyage
  • ce sera peut-être dangereux au vu des relations tendues qui existent entre les deux pays

Ce qui est sûr, c'est que le voyage prendra fin au moindre problème.

 

Suite à cette nouvelle, le professeur Shino sonde la classe pour savoir qui souhaiterait devenir le chef de voyage ( c'est un poste à responsabilité alors c'est un poste enquiquinant). Bien entendu, personne ne se porte volontaire.

En revanche, Sarada (en fine stratège) propose Boruto qui possède toutes les qualités requises pour être un parfait chef de voyage : il est joyeux, énergique et est toujours au centre du groupe. Bien entendu, toute la classe approuve cette idée, soulagée de cette responsabilité.

 

Bien entendu, le principal concerné se démène comme un diable pour exprimer son refus. Sarada l'aide à se libérer grâce à un shuriken bien lancé. Mais rien n'y fait, la décision a été prise. Point.

 

Plus tard, Denki pense que Boruto mérite vraiment ce titre grâce à son charisme, ce qui déride un peu notre héros. C'est décidé : même si Kiri a la réputation d'être un trou paumé, Boruto ira y mettre l'ambiance en tant que chef de voyage.

 

Iwabê, quant à lui, reste sur ses gardes : on ne peut pas avoir surnommé Kiri le Brouillard de Sang sans une raison valable...

 
Le grand départ

Chez les Uzumaki, Hinata aide son fils à préparer son sac. Mais Boruto prépare de son côté sa conception du minimum vital pour ce voyage (beaucoup de jeux et de bêtises). Connaissant le pays de l'eau, Hinata ne peut s'empêcher d'être inquiète malgré la prétendue évolution du pays...

 

Mais il n'y a plus le temps de se poser de questions : le jour J est arrivé ! Tous les élèves embarquent dans le train avant de prendre un ferry !

 

Au cours de la traversée, tout le monde s'amuse et profite de la piscine tandis que Sarada, Chôchô et Sumire observent l'horizon. Cette dernière demande alors pourquoi Sarada a proposé Boruto comme chef de voyage ? Elle est sur le point de répondre lorsque Boruto pointe le bout de son nez.

 

Sarda l'envoie voir ailleurs, mais Boruto compte bien observer l'horizon lui aussi. Les deux rivaux opposent leur vision des choses sur le titre de Hokage tout en regardant au loin.

 

Boruto ne comprend pas : si Sarada souhaite tant devenir Hokage, pourquoi n'est-elle pas devenue chef de voyage elle-même ? Sarada lui répond avec malice qu'en le désignant à ce poste, il ne pouvait plus provoquer de problèmes au cours du voyage ; ainsi elle pouvait profiter tranquillement de l'excursion.

Pendant ce temps, Chôchô et Sumire observent la dispute de leurs deux camarades comme celle d'un vieux couple...

 

Un peu plus tard, les élèves jouent aux cartes (une sorte de Uno). Boruto ne fait que perdre tandis que Denki gagne à toutes les parties. Quel ennui...

Le village de Kiri

Lorsque vient l'heure de dormir, tous rejoignent sagement leur lit. Mais Boruto se réveille et aperçoit Mitsuki sur le pont. Il le rejoint pour lui tenir compagnie et lui demander son secret sur la réalisation d'un fûton (sort de vent).

 

Malheureusement pour lui, Mitsuki compte garder cela secret... En revanche, ce dernier remarque que leur voyage touche à sa fin en découvrant le village de Kiri briller dans le brouillard. Le paysage urbain qu'ils découvrent est loin d'être le trou paumé qu'on leur avait décrit.

 

Au petit matin, ils débarquent au port de Kiri où Kagura Karatachi (le bras droit du Hokage du Pays de l'Eau) les attend pour les accueillir.

 

Il rencontre un vif succès au sein des camarades féminins de Boruto : il est jeune, doué et beau gosse. Seules Chôchô, Sarada et Sumire restent de marbre face à son joli visage.

 

Quoiqu'il en soit, Kagura se présente auprès de Boruto et tient à lui témoigner sa joie de rencontrer le fils du Hokage. Mais loin de s'encombrer de cérémonies inutiles, Boruto laisse de côté les affaires de son père et tend une poignée de mains amicale en tant que simple habitant de Konoha. Ce qui contribue à mettre à l'aise Kagura.

 

La visite se déroule sans incident et Kagura se mêle aux garçons de la classe grâce à Kagemasa (Soft Power, notre ami à tous!)

Un accueil mitigé

Seul Iwabê continue de se méfier. Nullement impressionné par la visite du village ultra-moderne de Kiri, il décide de se déplacer en marge du groupe. Sarada qui note l'attitude suspecte du jeune garçon, demande à Boruto et Denki de le ramener vers le groupe.

 

Boruto ne comprend pas le sentiment de méfiance de son ami : les conflits du passé ne doivent pas influencer le jugement d'Iwabê sur la réputation du village de Kiri. Et sur ces belles paroles, Boruto bute contre un habitant de Kiri nommé Hassaku.

 

Ce dernier est clairement hostile aux habitants de Konoha et provoque volontairement Boruto en duel.

 

Mais une autre personne tapie dans l'ombre du nom de Shizuma intervient pour faire cesser le combat sous des airs de parties remises. Il leur souhaite alors un bon divertissment dans le Brouillard de Sang.

 

Et en effet, le brouillard se lève...

Que cela signifie t-il ?

Conclusion

 

Aujourd'hui, nous avons eu une description mitigée du pays de l'eau. C'est sensé être un lieu dangereux au Brouillard de Sang, mais nous découvrons que c'est :

  • Un village à la pointe de la technologie
  • Un carrefour de commerce
  • Un port en pleine expansion
  • Mais quel est donc cet étrange brouillard qui se lève ?

Pour le savoir, RDV dans le prochain épisode, mercredi à 11h55 :

Le successeur du Mizukage.

Les anime à voir après avoir lu cet article

BORUTO - NARUTO NEXT GENERATIONS

Bande Annonce

BORUTO - NARUTO NEXT GENERATIONS

Épisode 1