mardi 19 septembre 2017

Boruto épisode 24 – Boruto et Sarada

par Kanae J'aime les mangas et la japanime. Plutôt shonen dans la vie, j'aime aussi parcourir les univers seinen dans les mangas !

Boruto épisode 24 – Boruto et Sarada

Bonjour et bienvenue au résumé hebdomadaire de Boruto : Naruto Next Generations. Il portera sur l'épisode 24 de la saga qui est disponible gratuitement sur ADN.

La semaine dernière, nous avons pu constater que l'épisode se terminait sur un heureux dénouement. Aujourd'hui, nous allons observer quelques petites rivalités pour le titre de Hokage. Faisons le point.

L'épisode s'ouvre sur le mur taillé des portraits des Hokage de Konoha. Un peu plus loin, sous un ciel radieux, Naruto tente désespérément de sauver un arbre, unique vestige de l'ancienne Konoha, celle d'avant la 4e guerre ninja. Shikamaru le rappelle un peu à l'ordre du jour : les 4 autres Kage feront bientôt leur entrée au village.

 

Après générique, nous observons que Metal Lee et Iwabê sont en profond désaccord concernant les rapports de force entre les différents Kage : Iwabê affirme que Naruto et de loin le plus fort tandis que Metal Lee pense que cela dépend des circonstances...

 

L'intervention de leur professeur (qui se prend une raclée combinée de Metal et Iwabê) met fin au débat. Qui plus est, Boruto ne voit en ce conseil qu'une réunion de famille.

 

Pendant ce temps, Sarada prend les exercices très au sérieux et compte bien surpasser tous les autres pour devenir Hokage ! Boruto, piqué au vif par la nouvelle, compte bien se moquer d'elle... Mais au lieu de se prendre au jeu, elle le prend de haut.

 

Boruto tente une dernière fois de s'imposer en faisant démonstration de ses pouvoirs. Il invoque ses clones pour bombarder la cible de shuriken. Un seul atteint sa cible. Médiocre performance.

 

Mitsuki, quant à lui, rigole bien : les deux font bien la paire ! Mais nos deux héros ne l'entendent pas de cette manière : ils n'ont rien à voir ni l'un, ni l'autre !

Chôchô intervient dans le but de les mettre au courant que Sarada a acquis le pouvoir pupillaire des Sharingans, mais cette dernière ne lui laisse pas le temps de dire quoi que ce soit avant de l'embarquer à sa suite.

Elle confie à Chôchô qu'il vaut mieux garder le secret sur ses nouvelles compétences sous peine de risquer d'être visée à nouveau. Par ailleurs, elle préfèrerait être en pleine possession de ses pouvoirs avant de les afficher devant Boruto.

 

Sarada demande à Chôchô de l'aider à s'entraîner pour développer ses pouvoirs. Mais la belle a déjà rendez-vous avec son propre père. Pourquoi Sarada n'en ferait pas autant avec Sakura ? Mais Sakura a un autre combat à mener : le déballage de cartons de déménagements qui n'ont pas été marqués.

 

Pendant ce temps, Boruto tente de convaincre Shikadai et Inojin de repeindre une énième fois le visage de son père taillé dans le roc. Bonjour l'originalité... Mais les deux compères refusent de lui prêter main-forte dans ses bêtises.

 

À la télé, les cinq kage font leur apparition : la réunion est sur le point de commencer.

  • Raikage le 5e : Darui (Kage de foudre) ; il a toute la confiance de son prédecesseur
  • Mizukage le 6e : Chôjuro (Kage de l'eau) ; un des 7 ninja spadassins du village de Kiri qui manie le sabre nommé : Hiramekarei
  • Tsuchikage la 4e : Kurotsuhi (Kage de la terre) ; Elle n'a pas reculé d'un pouce face à 100 000 ennemis
  • Kazekage le 5e : Gaara du désert (Kage du vent) ; Le prince à la calebasse de sable. Il a grandi sans amour avant de changer au contact de Naruto.
 

Pendant que toutes ces informations sont retransmises à la télévision, Sarada rentre chez elle et découvre sa mère en pleine défaite devant la masse de cartons... Elle était à la recherche du ticket pour recevoir la photo de famille qu'ils ont faite lors du passage de Sasuke au village de Konoha.

Heureusement pour elle, Sarada avait pris les devants : la photo a non seulement été développée mais en plus elle a été soigneusement encadrée : SURPRISE !

 

Bon ! Pas de temps à perdre, Sarada repart pour rejoindre Chôchô et s'entraîner. Les jeunes filles ne font pas dans la dentelle et y vont à fond ! Sarada, grâce à ses nouveaux pouvoirs évite les attaques de Chôchô et arrive à copier la technique favorite de Naruto et Boruto : le kagebunshin (multi-clonage).

 

Mais, prise de vertige du haut de son arbre, elle chute avant d'être rattrapée in extremis par Konoha-maru. Un peu plus tard, elle profite de la présence de leur mentor pour en connaître plus sur les Sharingans :

  • Ils permettent de prévoir tous les mouvements adverses
  • Copier et faire sien un sort qui est entré dans son champs visuel (à condition que ce ne soit pas trop élaboré ou que cela soit relatif à une constitution physique rare)
  • L'emploi de Genjutsu surpuissants qui plonge l'ennemi dans une illusion
  • Toutefois, s'ils sont mal utilisés, on consomme une énorme quantité de chakra
 

Chôchô félicite Sarada pour son premier pas vers son rêve de devenir Hokage. À ces mots, Konoha-maru leur dévoile que c'est également son rêve de succéder à Naruto : ils sont donc rivaux. La concurrence s'avère sévère entre elle et Boruto...

 

Surprise, la jeune fille le reprend : ce n'est pas dans les projets de Boruto de devenir Hokage. Konoha-maru demande alors si elle est bien certaine de ce qu'elle affirme ? Selon lui, Boruto trouve simplement vexant de n'être vu que comme le fils du Hokage. Quoiqu'il en soit, quelque soit l'adversaire, Sarada ne compte pas perdre !

 

La réunion des cinq Kage se déroule à huis-clos et Naruto entre dans le vif du sujet : la paix est menacée par un danger fatal relatif à la puissance de Kaguya. En effet, Danzô Shimura et Shin Uchiwa ont laissé des documents qui ont tous le point commun de faire référence à un autre monde.

 

Kaguya disposait d'une armée très puissante composée de Zetsu blancs que Madara avait préparés... mais sachant qu'elle était suffisamment forte à elle seule, quel peut bien être le véritable motif de la création d'une telle armée ?

 

Ce qu'ils viennent de découvrir, c'est que les Zetsu blancs avaient été créés bien avant l'apparition des shinobis. Les rares informations qu'ils ont pu récolter jusqu'alors indiquent qu'un ennemi potentiellement plus redoutable que Kaguya apparaîtra tôt ou tard dans le monde ninja.

 

Gaara reproche à Naruto de ne pas les avoir avertis d'une menace aussi sérieuse mais Shikamaru intervient pour le défendre et précise qu'il valait mieux avoir des preuves pour étayer leurs dires. Malgré tout, la question est de savoir comment annoncer cela à la population désormais ?

 

Naruto reprend les paroles de Sasuke et annonce qu'il vaut mieux croire que l'avenir est radieux.

Malgré tout, Chôjuro s'inquiète : la génération qui suit la leur est manifestement médiocre en comparaison des talents forgés par celle qui a vécu la guerre. C'est pourquoi Kurotsuchi est convaincue qu'il faudrait régler ce souci avant de faire la passation aux générations futures...

 

Gaara, au contraire pense que ce refrain est le même pour toutes les générations confondues. Il décide donc de faire confiance aux jeunes shinobis. Naruto est d'ailleurs bien d'accord là-dessus.

 

Il tente d'ailleurs d'expliquer son point de vue aux autres Kage : On peut combattre ailleurs qu'à la guerre. L'affrontement et l'émulation entre camarades, c'est l'idéal pour progresser. Chacun se remémore ses propres expériences.

 

Pendant ce temps, Sarada admire les visages taillés dans le roc des précédents Hokage avant de repérer Boruto sur le point de peinturlurer celui de son père de gros mots. Elle est bien déterminée à ne pas le laisser profaner le visage de Naruto...

 

Un rude combat oppose les deux élèves ninjas avant de s'achever sur un match nul... Mais en vérité, Boruto profite de la poignée de main qu'échange son clone à Sarada pour se faire la malle et mener à bien l'objectif qu'il s'était fixé !

Le succès est total : Naruto reçoit la honte de sa vie devant ses collègues qui acquiescent amusés qu'effectivement, la génération future est peut-être partie pour les dépasser.

 

Boruto, toujours suspendu, est fier d'avoir berné Sarada : La fin justifie les moyens. Il n'en faut pas plus à la jeune fille pour sortir un couteau dans le but de sectionner la corde qui retient Boruto : la fin justifie les moyens.

Bien entendu, Boruto est loin d'avoir joué toutes ses cartes et emploie la fameuse sexy méta qui n'a pour effet que d'irriter Sarada davantage. Mitsuki les regardent, bienveillant : les deux font décidément bien la paire.

 

Enfin, sur l'arbre que Naruto tentait de soigner de son mieux semble apparaître une jeune pousse.

 

Conclusion

Aujourd'hui, nous avons fait connaissance avec les quatre autres Kage et avons appris qu'une lourde menace planait sur le monde ninja.

Sasuke s'en va enquêter sur un nouveau monde.

Nous connaissons également les différents usages des Sharingans :

  • Prévision des mouvements adverses
  • Copie de sorts entré dans le champs visuel (s'il n'est pas trop élaboré ou que cela soit relatif à une constitution physique rare)
  • Emploi de Genjutsu surpuissants qui plonge l'ennemi dans une illusion
  • S'ils sont mal utilisés, une énorme quantité de chakra est consommée

Enfin, aux yeux de Mitsuki, Sarada et Boruto semblent s'entendre à merveille !

Impatient de connaître la suite ? Rendez-vous mercredi prochain à 11h55 sur ADN dans l'épisode suivant :

Un voyage scolaire agité

dans lequel Boruto et ses amis entament un voyage d'étude au village de Kiri (village de la Brume) situé dans le pays de l'eau.

Les anime à voir après avoir lu cet article

BORUTO - NARUTO NEXT GENERATIONS

Bande Annonce

BORUTO - NARUTO NEXT GENERATIONS

Épisode 1